Hausse annuelle des primes d’assurance : les raisons de votre colère

2 décembre 2021 | Nouvelles

Pourquoi vos primes augmentent-elles sans raison apparente? Voici comment opèrent les compagnies d’assurance et pourquoi vous ne devriez pas accepter n’importe quelle hausse.

Peu importe votre situation, que vous ayez fait une réclamation ou pas, ce montant augmente automatiquement.

Chaque année, vous recevez un message électronique ou une lettre vous avisant de la hausse de votre prime annuelle. Peu importe votre situation, que vous ayez fait une réclamation ou pas, ce montant augmente automatiquement.

La logique derrière cette hausse est en partie défendable, mais pas entièrement. Voici comment ça fonctionne et ce qu’il faut savoir pour mieux vous prémunir contre les méthodes des assureurs.

L’inflation et les hausses automatiques 

Chaque année, le coût de remplacement ou de réparation des biens augmente. C’est ce qu’on nomme l’inflation. Celle-ci connaît une moyenne annuelle d’environ 2 %, mais il arrive, comme lors de la pandémie de COVID-19, que la valeur de certains biens subisse une hausse plus importante, ce qui entraîne son lot de conséquences pour les assureurs. Ce fut le cas des matériaux de construction de même que des coûts généraux des entrepreneurs en 2021, ce qui a eu pour effet d’augmenter la valeur assurable d’une maison.

Le problème, c’est que même si vous aviez préalablement assuré votre résidence ou votre bâtiment commercial pour 500 000 $ et que vous décidez, malgré l’inflation, de conserver ce montant assurable en cas de sinistre pour l’année suivante – donc d’assumer vous-même la partie du risque liée à l’inflation –, votre prime grimpera quand même.


Parce que c’est dans l’ADN des compagnies d’assurance de procéder ainsi. C’est leur modèle d’affaires en matière de croissance. À moins que vous utilisiez les trucs de nos capsules Assure&MatMC (CTA à intégrer ICI), votre prime ne baissera jamais d’elle-même.

La gestion du risque

Revenons un instant sur le fonctionnement des assurances avant d’aller plus loin.

Le principe des compagnies d’assurance est de mesurer – grâce à des calculs actuariels – le niveau de risque que vous représentez, puis d’établir le coût de votre protection en conséquence. Si vous vivez près d’une zone où les vols de résidences sont monnaie courante, et donc où le taux de criminalité est élevé, cela peut avoir une influence sur votre prime. Même chose si vous avez déjà fait une ou plusieurs réclamations : une hausse est à prévoir pour les années à venir en raison du risque que vous représentez.

Qu’il s’agisse d’assurer un particulier ou une entreprise, ce principe demeure le même.

Mais les calculs du risque ne reflètent pas toujours la réalité et sont invariablement effectués de manière à favoriser l’assureur, pas l’assuré. C’est pour cela que vous devez prendre les choses en main et ne pas vous laisser faire. Sinon, les compagnies ont le beau jeu et continueront de vous augmenter, non pas selon un modèle équitable de partage du risque, mais selon une logique d’augmentation de leurs revenus.

L’exemple de la pandémie

En raison de la pandémie, les compagnies d’assurance ont connu leurs plus grands succès financiers depuis des décennies. Les gens demeuraient à la maison, étaient là pour repérer chaque petite fuite d’eau avant qu’elle ne vire au dégât. Les incendies, les vols et autres motifs de réclamations ont fondu comme neige au soleil.

Or, est-ce que les compagnies ont réduit les primes en conséquence?

Pas du tout. Chez Alcor&Mizar, une de nos motivations est à aider les entreprises et les particuliers à obtenir de meilleurs tarifs en assurance, tout en sachant que parfois le caractère collectif de l’assurance s’est perdu en cours de route et ce, en faveur de la recherche de profits constants.

Autrement, on aurait vu les compagnies remettre un peu de leurs bénéfices aux assurés, puisque dans l’ensemble, leurs réclamations ont été considérablement réduites. Au lieu de cela, elles ont engrangé la différence.

Comme les compagnies d’assurance ont pour objectif leur profit, nous croyons que les assurés devraient penser de même.

Donc, avant de signer ou de renouveler votre contrat, renégociez votre police avant qu’elle soit échue grâce aux nombreux trucs offerts dans nos capsules Assure&MatMC. C’est possible. Nous vous montrons comment économiser dès maintenant, tout en conservant la même protection.

En assurance, la fidélité ne paie pas. N’hésitez pas à remettre en cause toute augmentation de prime injustifiée pour vous assurer d’obtenir la meilleure police au meilleur prix. L’assurance, ce n’est pas une faveur qu’on vous fait : vous payez pour. Soyez donc certain d’en avoir pour votre argent.